Biographie
Publications
Famille
Amours
Liens
courriel

Publication précédente Retour à lindex des publications Publication suivante

Félinement vôtres

Félinement vôtres
Collectif de nouvelles
2006, Du Vermillon

Et si l’enfer était sous-peuplé? Au point que Satan s’en alarme et décide d’expédier sur terre des émissaires qui prennent l’apparence de chats? Leur mission : recruter des damnés. Dieu en fait autant, si bien que, dans cette histoire, le Mal et le Bien se disputent les âmes avec acharnement.

Vingt nouvelles où chats et humains se côtoient. On aura plaisir à lire ces intrigues qui se déroulent dans univers où l’étrangeté envahit le quotidien et où la tendresse le dispute au cynisme.

Extraits

Soudain les conversations animées firent place au silence. Du fond de la salle, Satan venait d'entrer. Il jeta un regard circulaire afin de s'assurer que personne ne manquait. Ensuite, majestueusement, il monta les sept marches menant à son trône. Dans son sillage, il laissait une délicieuse odeur de soufre.

Satan se retourna, fit face à son auditoire et s'assit par mégarde sur sa queue dont la pointe fourchue lui piqua le derrière ! Se relevant aussitôt, il poussa un juron retentissant avant de se rasseoir. Cette fois, il enroula soigneusement son encombrant appendice autour d'un barreau du trône, s'éclaircit la gorge qu'il avait en feu et commença à parler.

Avant-propos

L'expression « au diable Vauvert » se comprend facilement lorsque l'on connaît l'histoire de la ville du même nom. Située à quelques centaines de kilomètres de Montréal, la route qui y mène est largement ouverte aux visiteurs. Ce que les voyageurs ignorent, c'est que Satan a établi ses quartiers généraux dans cette ville. Afin de surveiller ses intérêts de près, il a élu domicile dans une des plus imposantes maisons, un manoir que l’on dit hanté. Depuis son arrivée, beaucoup de citoyens de Vauvert sont allés grossir les rangs des damnés...